Mes p’tites conneries inspirées par Rosalie et Monique

Je vous propose un florilège des derniers photomontages inspirés par les photos envoyées par mes lecteurs, auxquels s’ajoutent d’odieux détournements dont je suis l’auteure !

 

Voici la vidéo régulièrement mise à jour des photos que vous m’envoyez

Et voici cette autre vidéo de la couverture du Cahier de Bonne-Maman revisitée « à la façon de », vidéo dans laquelle je rends hommage à Charlieliveshow à qui je dois tant…

 

 

Quand je découvre les joies du photomontage

Voici quelques photomontages que je m’amuse à faire pour promouvoir « Les souvenirs de Tatie Monique », plus ou moins réussis, je me suis bien amusée à les créer, alors je les regroupe ici pour en garder le souvenir.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parfois, j’y ajoute une légende… rarement fine… habituellement de mauvais goût… bref, à mon image…

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les souvenirs de Tatie Monique, la presse en parle !

Je mets ici les liens vers les articles, les critiques de mon premier roman publié « Les souvenirs de Tatie Monique », si leur lecture fait naître en vous le désir de posséder Monique, de la mettre dans votre bibliothèque, rien de plus facile ! Il vous de cliquer sur le bouton « Acheter » à droite de l’écran. Mon roman n’est pas disponible en librairie, mais pour la modique somme de 15€ vous recevrez dans la boîte aux lettres de votre choix, une enveloppe écrite de ma blanche main et, à l’intérieur, un exemplaire dédicacé (si vous le souhaitez) de ce court roman… et peut-être un petit cadeau-bonus…

Maître Roger, oui, vous avez bien lu LE fameux Maître Roger m’avait déjà fait l’honneur de ma première interview (à lire ici) et bien figurez-vous que Maître Roger, le fondateur et rédacteur suprême de désinformations.com renouvelle cet honneur en publiant la première critique de mon roman ! Pour la lire, rien de plus facile… il vous suffit de cliquer sur cette phrase… y’a pas à dire, c’est quand même beau, la magie d’internet !

Après Maître Roger, c’est au tour de la jolie et radieuse Ève de Candaulie de faire la promotion des souvenirs de Tatie Monique ! Voici le lien vers son article, une jolie porte d’accès à son blog à la fois utile et sexy ! N’hésitez pas à vous laisser guider par vos envies de cliquer sur les différentes rubriques !

Depuis, j’ai répondu à une interview d’Ève dont voici le lien ! C’est très impressionnant de rencontrer une spécialiste du mode de vie raconté par Monique et quel bonheur de constater qu’elle a apprécié mon roman !

Lady Shagass m’a interviewée également, elle vient de publier sa critique des Souvenirs de Tatie Monique, que vous pouvez trouver sur son blog Desculottées, encore une fois, je suis ravie, et même au-delà, de constater que mon message de respect, d’amitié, d’échange et surtout d’acceptation de ce que nous sommes et de ce qui nous fait jouir a été entendu.

Tatie Monique, mon projet fou – Le retour du retour !

Dans mon entrée, jeudi 12 octobre 2017 vers 10 heures du matin…

 

Ça y est ! C’est fait ! C’est réel ! Dans mon entrée, le carton avec les 100 exemplaires de mon roman…

Pour la première fois, je tiens un livre… putain… UN LIVRE QUE J’AI ÉCRIT TOUTE SEULE, COMME UNE GRANDE et je le tiens dans mes mains !

Je regarde ce carton et je n’en reviens pas !

Si vous voulez l’acheter, vous pouvez toujours remplir le formulaire ci-dessous afin que je puisse vous contacter

 

Sinon, vous pouvez cliquer sur ce lien qui vous dirigera vers le site de l’imprimeur qui propose une librairie en ligne et suivre les instructions (c’est important ça… il faut toujours suivre les instructions… 😉 !)

Instantané – Lecture dominicale

Tu lis mes mots, allongé dans ton lit. Tu tiens entre tes mains l’exemplaire de mon roman. Tu fermes les yeux, pensant à ma bouche sur ton sexe, pensant à mon cul offert, pensant à toutes ces galipettes que nous ferions ensemble, ici et là, partout et nulle part. À toutes ces galipettes, à deux, à trois, à beaucoup.

Ton œil a glissé vers ton sexe dressé, alors tu as rabattu le drap pour le masquer à ta vue. Tu imagines mieux, si tu peux croire, ne serait-ce que le temps de cette lecture, que je suis près de toi.

Tu pourrais presque entendre ma respiration saccadée, excitée. Tu pourrais presque sentir ma salive humidifier ton gland, ma langue tourner comme une guirlande qu’on déroule, qu’on enroule autour des branches du sapin.

Tu souris en pensant à la réflexion coquine que je ferais à l’évocation des décorations de Noël. « Il ne faut pas que j’oublie de m’occuper des boules ! ». Tu imagines mon rire, tu repenses à mes mains… à la gauche…

Tu reprends ta lecture. Monique a-t-elle existé ? N’est-ce que la projection de mes fantasmes ou y ai-je glissé quelques souvenirs authentiques ? Et Christian ? Tu envies son détachement, son goût du partage. Alain te donnerait des complexes si Monique n’appréciait pas autant Joseph.

Ta main a glissé le long de ton ventre. Tu sursautes. Soulèves le drap…

Comment as-tu fait ça, coquine ? 

– Tu avais tellement envie d’y croire, alors… me voilà !

Ton rire enchanté est la plus belle des récompenses, il a plus de valeur que tous les prix littéraires, que tous les records de vente ! C’est pour toi que j’écris, pour que tu me sentes là… au creux de ton lit quand tu tournes les pages.

Où finit la réalité ? Où commencent les rêves ? La solution se cache-t-elle au milieu de ces instantanés ?

Tatie Monique, un projet fou – le retour

 

Couverture Tatie Monique

 

Mon projet fou va finalement aboutir ! Comme quoi, preuve est faite qu’il faut toujours avoir confiance en nos folies 😉 !

Lundi 25 septembre, j’enverrai les fichiers chez l’imprimeur, si tout se passe bien (et maintenant, je suis convaincue que tout se passera bien !), mon livre sera disponible courant octobre 2017 au prix de 14€ (frais de port inclus).

Si vous souhaitez vous le procurer, et que vous n’avez pas contribué au financement participatif, vous pouvez me laisser vos coordonnées à l’aide de ce formulaire.

 

 

 

PS : Le second roman « Le cahier de Bonne-Maman » est achevé, il est probable que j’en fasse imprimer également quelques exemplaires. Je vous tiendrai au courant de toute façon.